Hypnose Ericksonienne & Thérapies Brèves, EMDR, Instituts Milton Erickson, Formation en Hypnose à Paris, Marseille, Bordeaux. Formation EMDR
Hypnothérapeutes: Hypnose Ericksonienne et Thérapeutique. Formation en Hypnose Médicale, EMDR à Paris, Marseille, Bordeaux, Nancy, Nantes, Rennes





Paris







par Dr Jimmy GROSS

Formation à l’Hypnose Médicale dans la prise en charge du patient douloureux - 9 jours

Objectifs: - Acquisition des techniques d’hypnose et de communication thérapeutique utilisables sur...

par Dr Jimmy GROSS

Formation en Hypnoanalgésie, Gestion de la douleur aiguë

Objectifs : Acquisition des techniques d’hypnose et de communication thérapeutique permettant...

par Dr Jimmy GROSS

Formation à l’Hypnoanalgésie en soins dentaires

Aux travers d'exposés, démonstrations et analyses, nous vous proposons de vous former à...

par Laurence ADJADJ

Laurence ADJADJ, Hypnothérapeute, Psychologue, Psychothérapeute à Marseille. Présidente de Hypnotim, Centre de Formation en Hypnose, EMDR - IMO et Thérapies Brèves

- Hypnothérapeute - Psychologue - Psychothérapeute - Présidente de HYPNOTIM, Institut de...

par Laurence ADJADJ

Interventions Chirurgicales et Anxiété. 2 interventions au Congrès Hypnose et Douleur 2016

De St Malo à Marseille... De l'utilisation de séances d'hypnoses collectives pour diminuer...

par Laurence ADJADJ

Prévention du burn-out chez les professionnels de santé. Drs Claude VIROT, Kenton KAISER

Formée en Hypnose Ericksonienne et Thérapeutique auprès du Dr Claude Virot à l'Institut Emergences...

par Laurence ADJADJ

Syndrome de l'Intestin Irritable. 2 interventions majeures au Congrès Hypnose et Douleur 2016

Le Syndrome de l'Intestin Irritable SII (anciennement appelé Syndrome du Colon Irritable), est une...

par Laurence ADJADJ

Un atelier avec le Dr Jean-Michel HERIN, anesthésiste, hypnothérapeute, acupuncteur au Congrès Hypnose et Douleur 2016

A l'occasion du dernier Congrès Hypnose et Douleur de St Malo, j'ai pu assister, bien qu'étant...

par Laurence ADJADJ

Hypnose, EMDR-IMO à Marseille : L'interview de Laurence Adjadj psychologue et hypnothérapeute

Le Collège d'Hypnose & Thérapies Intégratives de Paris reçoit dans ses locaux Laurence Adjadj,...

par Laurence ADJADJ

L’art de passer de «hypnose et douleur» à «hypnose et bien être» selon Sophie Cohen

Revenir régulièrement à Rennes, est pour moi une évidence, afin de venir écouter, comprendre...

par Laurence ADJADJ

Etre sur la même longueur d'onde. De la théorie quantique à l'hypnose, vue par le Dr Claude Virot

Dernièrement, je me suis rendue à Rennes pour suivre l’intervention du Dr Claude Virot sur un thème...

par Laurence ADJADJ

Arrêter de fumer. Centre d'Hypnose et Thérapies Brèves de Marseille

La nocivité du tabac est clairement établie, il est responsable de 66 000 morts par an en...

L'Hypnose après les Traumas Sexuels Graves. Par Meriam Mahbouli. Revue Hypnose & Thérapies Brèves



Présentation d’une situation clinique

Madame A., âgée de 56 ans, consulte pour une symptomatologie anxio-dépressive.
On trouve la notion d’alcoolisations massives occasionnelles dans un objectif d’anxiolyse où elle boit seule après le travail.
Elle a été suivie pour des dépressions récurrentes, depuis 1986.
Elle était sous antidépresseurs depuis plusieurs mois et elle n’avait pas noté d’amélioration de sa symptomatologie.
Mme A. est issue d’une fratrie de 9 (2 garçons et 7 filles) ; elle a un demi-frère et une demi-sœur du côté de sa mère. Elle a deux autres demi-frères issus d’une relation incestueuse de son père avec sa demi-sœur.
Elle a quitté la maison parentale à 16 ans avec sa sœur, en fuyant sa famille sans prévenir.
Elle a passé quelques années en Angleterre et a suivi une formation qui lui a permis de trouver le poste qu’elle occupe jusqu’à ce jour.
Elle est divorcée depuis 1986 et a élevé seule sa fille âgée aujourd’hui de 27 ans. Cette dernière s’est mariée il y a un an et est actuellement enceinte.
La patiente n’a pas refait sa vie, vit seule dans son appartement et entretient une relation fusionnelle avec sa fille.

Au cours des premières consultations, la patiente décrit des symptômes dépressifs francs, des ruminations anxieuses générant par moments des idées suicidaires, une symptomatologie post-traumatique assez sévère et des conduites d’évitement : elle n’a pratiquement aucun lien social. Elle parle souvent de l’ambiance incestueuse qui régnait chez elle quand elle était enfant, décrit les images intrusives de son père avec sa demi-sœur : son père partageait le lit avec sa belle-fille, il n’arrêtait pas de menacer ses filles de leur réserver le même sort. Néanmoins, elle dit qu’il ne l’avait jamais touchée. Sa mère aurait été témoin de ces agissements sans jamais réagir. Cette dernière buvait beaucoup et partait, soudain et pendant des semaines, de la maison ; elle revenait à chaque fois enceinte de nouveau.

Au bout de la 4e consultation avec cette patiente, je fis le constat que la symptomatologie ne faisait qu’amplifier malgré la majoration des psychotropes… Devant l’angoisse qui ne cessait de s’intensifier et qui me paralysait également, je décidai de tenter l’hypnose…

Dans l’abord des syndromes psychotraumatiques par l’hypnose, plusieurs techniques hypnotiques peuvent être utilisées.

‪Pour le syndrome de stress post-traumatique, ‬l’induction lente par fixation d’un point dessiné sur‬ la main peut être proposée. Elle permet‬ au thérapeute de réconforter le patient sur sa‬ capacité à préserver un contrôle sur ce qui se‬ déroule durant l’induction et de le rassurer en‬ insistant sur le fait qu’il reste conscient, qu’il est‬ dans un cabinet de consultation, qu’il continue à‬ percevoir les bruits venant de l’extérieur tout en‬ pouvant se détendre.‬

‪On peut suggérer au patient qu’il a un talent pour‬ l’hypnose et pour la dissociation. Il peut utiliser‬ ce talent à son profit. Malgré son anxiété, il peut se‬ détendre et vivre une expérience de relâchement‬ en toute sécurité.‬ La lévitation du bras comme les expériences‬ d’anesthésie ou d’engourdissement d’un doigt ou‬ de la main peuvent être utilisées comme preuves‬ de cette capacité à contrôler une série de sensations‬ qu’il rencontre au travers de son corps.
‪La base de la technique hypnotique inclut la‬ relaxation, la possibilité d’évoquer un lieu sûr et‬ des suggestions.
Durant la première séance d’hypnothérapie, la‬ recherche de ce lieu sûr et relaxant permet d’ouvrir un espace où le sujet se sent protégé des‬ pensées intrusives dont il souffre. ‪Cette utilisation élémentaire de l’hypnose est‬ très souvent utile pour aider les personnes à se‬ relaxer et à retrouver un sentiment de bien-être.‬
Dans cette optique, l’hypnose est considérée‬ comme une thérapie plutôt palliative que curative.‬ Elle aide la personne à se sentir mieux et à pouvoir‬ développer ses relations interpersonnelles.‬

‪L’hypnose permet aussi au sujet de retrouver‬ un espace psychique ludique dans lequel il peut‬ se mouvoir.
‪Lorsque l’on veut aider le patient à revivre‬ l’événement traumatique, une technique consiste‬ à suggérer au patient particulièrement anxieux‬ qu’il peut revivre le trauma ou se le remémorer‬ par l’intermédiaire d’un écran de télévision où il‬ revoit le film du traumatisme vécu. On peut même‬ lui suggérer qu’il peut à tout moment stopper ce‬ film en arrêtant l’image vidéo.

La relation thérapeutique joue un rôle essentiel dans ce type de‬ travail. Le patient doit se sentir particulièrement‬ en confiance pour parvenir à surmonter son‬ anxiété. Il doit être convaincu que le thérapeute‬ joue un rôle à la fois protecteur et bienveillant. Le‬ thérapeute ne cherche pas à tout prix à faire revivre‬ le traumatisme. Il aide le patient à pouvoir maîtriser le vécu traumatique d’impuissance, de terreur‬ et d’effroi qui le hante. Cette technique permet de‬ rassurer suffisamment le patient pour qu’il puisse‬ revivre le trauma.‬ Le patient n’est plus seul face à son‬ expérience comme lors du trauma. Il doit pouvoir‬ maîtriser les affects qui y sont liés et retrouver le‬ contrôle de ses émotions, en particulier sur la peur, ‬l’effroi et/ou la colère. Cette possibilité de contrôler à nouveau ses émotions redonne au patient une‬ estime de lui-même qu’il avait perdue. La maîtrise‬ de ses émotions entraîne la réintégration du temps du trauma au temps actuel.‬





L'Hypnose après les Traumas Sexuels Graves. Par Meriam Mahbouli. Revue Hypnose & Thérapies Brèves

1 2


Rédigé le 16/10/2011 modifié le 02/11/2011
Lu 3978 fois





Nouveau commentaire :

Congrès | Formations Hypnose | Revue HYPNOSE & Thérapies Brèves | Revue Sexualités Humaines | Hypnocafé | Livres | Video - Films | A Vos Plumes | Formations Thérapies Brèves | Revue de Presse Hypnose | Region


Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, Formation en EMDR, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille, Bordeaux



Dans le Forum






Hypnose Thérapeutique, Médicale, Ericksonienne, Thérapies Brèves Orientées Solution, EMDR, IMO sur Paris, Marseille. L'avis de professionnels de santé

Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy
Que dit-on à Marseille, Paris, Nantes, Nancy au sujet de l'hypnose, de l'EMDR et des thérapies brèves
Paris, Marseille, Vincennes, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Etienne, Toulon, Grenoble, Angers, Dijon, Brest, Nîmes, Le Mans, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Tours, Limoges, Villeurbanne, Amiens, Metz, Besançon, Perpignan, Orléans, Mulhouse, Caen, Boulogne-Billancourt, Rouen, Nancy, Avignon, Cannes

Rédacteur en Chef: Laurent Gross

Informations relatives au site hypnose-ericksonienne.org
Dernière Mise à Jour du site: 15 Juillet 2022

Termes les plus demandés

 

Formation EMDR-IMO Paris, MarseilleFormation EMDR Marseille