Hypnose Ericksonienne & Thérapies Brèves, EMDR, Instituts Milton Erickson, Formation en Hypnose à Paris, Marseille
Hypnothérapeutes: Hypnose éricksonienne et thérapeutique. Formation en Hypnose Médicale à Paris, Marseille, Avignon, Nantes, Rennes





Paris







par Laurence ADJADJ

Laurence ADJADJ, Hypnothérapeute, Psychologue à Marseille. Présidente de Hypnotim, Centre de Formation en Hypnose et Thérapies Brèves

- Hypnothérapeute - Psychologue - Présidente de HYPNOTIM, Institut de Formation en Hypnose et...

par Laurence ADJADJ

Interventions Chirurgicales et Anxiété. 2 interventions au Congrès Hypnose et Douleur 2016

De St Malo à Marseille... De l'utilisation de séances d'hypnoses collectives pour diminuer...

par Laurence ADJADJ

Prévention du burn-out chez les professionnels de santé. Drs Claude VIROT, Kenton KAISER

Formée en Hypnose Ericksonienne et Thérapeutique auprès du Dr Claude Virot à l'Institut Emergences...

par Laurence ADJADJ

Syndrome de l'Intestin Irritable. 2 interventions majeures au Congrès Hypnose et Douleur 2016

Le Syndrome de l'Intestin Irritable SII (anciennement appelé Syndrome du Colon Irritable), est une...

par Laurence ADJADJ

Un atelier avec le Dr Jean-Michel HERIN, anesthésiste, hypnothérapeute, acupuncteur au Congrès Hypnose et Douleur 2016

A l'occasion du dernier Congrès Hypnose et Douleur de St Malo, j'ai pu assister, bien qu'étant...


Chronique du Douloureux. Hypnose & Douleur, Thérapies Brèves



Peux-tu nous dire quand cette même « longueur d’onde » entre les soignants est particulièrement nécessaire ?

« Parfois le patient entre dans l'Unité avec la croyance limitante “je veux redevenir comme avant”, c'est-à-dire orientée vers le passé, donc impossible. Prenons l'exemple de cette femme de 84 ans, nous l'appellerons Geneviève, souffrant d'un syndrome douloureux pelvien complexe et d'une insuffisance respiratoire sévère.

La douleur pelvienne est considérée par Geneviève comme aussi intolérable que la polypnée permanente. Son médecin algologue tente la mise en place de cathéters de produits anesthésiants qui seront retirés dans les 24 heures.

Pour elle, “la douleur est pire, ce tuyau me fait encore plus mal”. Les différentes techniques dites invasives sont considérées par son médecin comme des cascades d'échec. Les différents entretiens par le psychiatre de l'Unité montrent effectivement une focalisation sur la douleur anale qu'elle décrit comme des tenaillements et des brûlures.

Le psychiatre conclut aussi à une anxiété importante, Geneviève semble très focalisée sur l'avenir qui lui semble obscur, et le psychiatre pense qu'elle serait susceptible d'être améliorée si elle était aidée à être davantage dans le présent. Je m'appuie alors sur ces entretiens et me présente à mon tour. Comme mes collègues, je constate que son discours est centré sur la douleur.

J'amène doucement l'entretien sur les petits plaisirs qui amènent un sourire. Geneviève me parle de ses petits-enfants (qu'elle voit trop peu souvent, me dit-elle) et me dit passer ses journées à regarder le plafond de l'hôpital dans lequel elle est actuellement hospitalisée pour gérer son insuffisance respiratoire. Elle aime également admirer les géraniums devant sa maison.

L'entretien a servi ici à mettre ensemble en place un objectif relationnel (le besoin d'écoute et de présence humaine semblant très important pour elle). Cet objectif est, à son retour, de profiter du parc de l'hôpital, ou bien celui du foyer d'hébergement quand ses enfants viendront la chercher pour y passer des week-ends.

Une fois cet objectif établi et retranscrit dans le dossier de soin, l'équipe a pu proposer une promenade à Geneviève, non pas dans un parc (nous n'en avons pas), mais à l'accueil du Centre et dans un petit salon avec vue sur la Loire. Geneviève ne nous a jamais dit que cela lui avait fait du bien, nous répondant toujours par un “j'ai mal”, mais cette fois-ci avec un sourire, et ça c’était nouveau ! »

Et Marie de conclure…

« Comme nous repartons du travail des autres membres de l'équipe, je ne sais pas à l'avance les outils que je vais utiliser, je pioche, passant parfois de l'un à l'autre, pour rester au plus près de ce que je ressens de la réalité du patient. Une sorte d'intuition stratégique. »

En lire plus..
Chronique du Douloureux. Hypnose & Douleur, Thérapies Brèves

1 2 3


Rédigé le 06/11/2010 modifié le 28/05/2013
Lu 3945 fois





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Mars 2019 - 15:21 Note Sixième. Selon François Roustang

Congrès | Formations Hypnose | Revue HYPNOSE & Thérapies Brèves | Revue Sexualités Humaines | Livres | Video - Films | A Vos Plumes | Formations Thérapies Brèves | Revue de Presse Hypnose | Region





Dans le Forum






Hypnose Thérapeutique, Médicale, Ericksonienne, Thérapies Brèves Orientées Solution, EMDR, IMO sur Paris, Marseille. L'avis de professionnels de santé
Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy
Que dit-on à Marseille, Paris, Nantes, Nancy au sujet de l'hypnose, de l'EMDR et des thérapies brèves
Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Etienne, Toulon, Grenoble, Angers, Dijon, Brest, Nîmes, Le Mans, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Tours, Limoges, Villeurbanne, Amiens, Metz, Besançon, Perpignan, Orléans, Mulhouse, Caen, Boulogne-Billancourt, Rouen, Nancy, Avignon, Cannes

Rédacteur en Chef: Laurent Gross

Informations relatives au site hypnose-ericksonienne.org
Dernière Mise à Jour du site: 5 Mai 2019

Termes les plus demandés