Hypnose Ericksonienne & Thérapies Brèves, EMDR, Instituts Milton Erickson, Formation en Hypnose à Paris, Marseille




Charte HONcode

Abonnez-Vous...

Abonnez-Vous...
A la revue HYPNOSE & Thérapies Brèves
Cliquez ici






Livres Hypnose Ericksonienne

Livres Hypnose Ericksonienne
Acheter en ligne des livres d' hypnose ericksonienne et thérapie brève


livres hypnose ericksonienne







par Laurence ADJADJ

Laurence ADJADJ, Hypnothérapeute, Psychologue à Marseille. Présidente de Hypnotim, Centre de Formation en Hypnose et Thérapies Brèves

- Hypnothérapeute - Psychologue - Présidente de HYPNOTIM, Institut de Formation en Hypnose et...

par Laurence ADJADJ

Interventions Chirurgicales et Anxiété. 2 interventions au Congrès Hypnose et Douleur 2016

De St Malo à Marseille... De l'utilisation de séances d'hypnoses collectives pour diminuer...

par Laurence ADJADJ

Prévention du burn-out chez les professionnels de santé. Drs Claude VIROT, Kenton KAISER

Formée en Hypnose Ericksonienne et Thérapeutique auprès du Dr Claude Virot à l'Institut Emergences...

par Laurence ADJADJ

Syndrome de l'Intestin Irritable. 2 interventions majeures au Congrès Hypnose et Douleur 2016

Le Syndrome de l'Intestin Irritable SII (anciennement appelé Syndrome du Colon Irritable), est une...

par Laurence ADJADJ

Un atelier avec le Dr Jean-Michel HERIN, anesthésiste, hypnothérapeute, acupuncteur au Congrès Hypnose et Douleur 2016

A l'occasion du dernier Congrès Hypnose et Douleur de St Malo, j'ai pu assister, bien qu'étant...



Double lien thérapeutique et résistance. Dr Milton Erickson

Roxanna nous a ouvert les pages de ce premier numéro de l’année. Nul autre que son père Milton ne pouvait en conclure les articles. Il nous démontre en pratique comment l’utilisation des résistances chez cet enfant va l’accompagner vers le succès. Il fallait oser…



Un principe d'utilisation de Milton H. Erickson

Double lien thérapeutique et résistance. Dr Milton Erickson
Un garçon de 12 ans, qui mesurait un mètre soixante-quinze pour quatre-vingt-cinq kilos, fut amené presque de force dans mon bureau par ses parents, furieux et désespérés. Ils le décrivirent comme maussade, rebelle, obstiné, entêté, peu coopérant, têtu, paresseux, et faisant pipi au lit
de manière chronique. Ils expliquèrent qu’il avait mouillé son lit toutes les nuits de sa vie et qu’ils avaient atteint l’ultime
limite de leur patience à tenter toutes les méthodes connues pour le guérir, sauf l’amener chez un psychiatre. Ils voulaient maintenant transférer leur participation à une simple inspection de son lit tous les matins. L’auteur leur donna aussitôt pour instruction de confier cette tâche à leur femme de ménage. Des questions méthodiques permirent de recueillir les informations suivantes. Le père mesurait trois centimètres de plus que son fils et pesait cinq kilos de plus.
Les centres d’intérêt de son père se limitaient à son travail et à la lecture de livres de philosophie. La mère était une femme exigeante qui s’intéressait au théâtre et aux activités de son club. Elle mesurait trois centimètres de moins que son fils, mais avait le même poids que lui.
Le garçon n’avait que des centres d’intérêt insignifiants. Il ne s’intéressait pas au sport, ni à des groupes comme les scouts, et il ne semblait pas non plus avoir d’amis. Il aimait les bandes dessinées et « manger ». En général, il passait le week-end à « oublier » de faire son travail scolaire ou les corvées que ses parents lui fixaient. Il ne s’intéressait pas aux études, se satisfaisait de mauvaises notes, et exprimait l’espoir qu’il n’aurait pas à aller au lycée. Il passait ses étés à nager, une activité à laquelle il excellait. Comme première mesure thérapeutique, les parents reçurent pour instruction de renoncer à tout intérêt pour la thérapie de leur fils pour une durée d’au moins six mois, de ne poser la moindre question ni montrer leur intérêt de quelque manière que ce soit. Ils donnèrent volontiers leur accord.

Induction de transe utilisant la résistance

L’enfant fut ensuite invité à entrer dans le bureau. Il se montra très réticent pour un entretien et déclara qu’il « était assez fatigué pour aller dormir » et qu’il préférait rentrer à la maison. L’auteur lui répondit qu’il pourrait faire échouer l’objectif de cet entretien en s’endormant délibérément
et en n’écoutant pas ce que l’auteur avait à lui dire. Il accepta cela comme un défi et se révéla être un excellent sujet hypnotique lors de l’essai de suggestions relativement simples comme : « Endors-toi simplement, ne m’écoute pas, tu peux dormir paisiblement et confortablement, même si en fait je te parle. » D’autres suggestions du même type permirent d’obtenir une transe profonde.
L’auteur lui donna ensuite l’instruction qu’il n’avait pas besoin de s’ennuyer à écouter, mais qu’il pouvait comprendre tout ce qu’il lui dirait, tout en dormant néanmoins d’un sommeil paisible et confortable. Il fut ainsi possible de satisfaire à la fois ses besoins personnels et ceux de la situation thérapeutique. L’auteur lui expliqua alors que, à cause de ses parents, il serait nécessaire de le voir à plusieurs reprises, mais
que l’auteur ferait en sorte que ce soit aussi peu fréquent que possible... La thérapie débuta ensuite par l’affirmation que ses parents avaient demandé à l’auteur de traiter son problème d’énurésie, mais qu’il ne considérait pas les parents comme très raisonnables en cette matière.
L’auteur élabora ses conclusions de la manière suivante, alors que le sujet était toujours dans une transe profonde : Tes parents attendent de toi que tu aies des lits secs en permanence dès à présent, et ça ce n’est tout simplement pas raisonnable.
Tout d’abord, tu as été vachement trop occupé pour t’embêter à apprendre à avoir des lits secs. Tu as une grande et belle charpente, avec de gros muscles puissants pour la manoeuvrer. Ton châssis est de ceux qui demandent un paquet d’énergie pour leur construction et il est presque aussi
grand que celui de ton père et tu n’as que 12 ans. Ça prend une incroyable quantité d’énergie pour construire un corps aussi grand et fort que le tien, et ça ne t’a pas laissé d’énergie disponible pour des choses aussi peu importantes qu’avoir des lits secs ou tondre la pelouse ou devenir le chouchou des professeurs. Mais tu auras bientôt fini de grandir, tu seras plus grand que ton père, et tu n’es pas loin de l’avoir battu. Alors toute l’énergie et la puissance que tu as mises à grandir seront disponibles ailleurs pour faire d’autres choses que tu as envie de faire, comme avoir en permanence un lit sec. En fait, tu es si près d’en avoir terminé avec la construction de ce grand corps puissant que tu as déjà probablement un peu d’énergie en trop à dépenser. Mais disons-le tout net. Je ne crois pas qu’il soit raisonnable de s’attendre à ce que tu aies ton lit sec en permanence ce mois-ci, nous ne sommes qu’au début de janvier. Je ne m’attends même pas à ce que tu aies un seul lit sec cette semaine. C’est vachement trop tôt. Ça n’est pas raisonnable. Mais ce qui me pose question, c’est de savoir si la semaine prochaine tu vas avoir un lit sec mercredi ou bien jeudi. Je ne sais pas et tu ne sais pas et nous allons devoir attendre pour le découvrir, et ça va être une longue attente puisqu’aujourd’hui nous sommes seulement lundi de cette semaine et tu ne vas vraiment pas savoir avant vendredi de la semaine prochaine si tu auras un lit sec mercredi ou jeudi de la semaine prochaine.

MILTON H. ERICKSON
Dr Milton H. Erickson (1901-1980). Psychiatre américain. Un thérapeute « hors du commun ».

Pour lire la suite


Une page se tourne... Edito du Dr Garden-Brèche
Les pages d’une année qui s’achève se referment à peine. Déjà, fruits de l’automne, des feuilles vierges virevoltent et s’offrent à nous pour de nouveaux chapitres à écrire. Et puis l’inattendu survient, juste là, lorsqu’on s’y attend le moins.

Hypnose, Paradoxe Non-Vouloir. Drs Bouaziz et Gaudin
L’un des apprentissages les plus difficiles du soignant est d’accepter de ne pas avoir
réponse à tout, pour tous ses patients. Accepter de ne pas toujours chercher à changer l’autre pour le laisser libre d’évoluer par lui-même. Une leçon d’humilité.

En coulisse avec nous… Dr Garden-Brèche
Si notre conception du temps en thérapie, telle que nous l’exposons lors de nos séminaires*, veut que passé, présent et futur coexistent en permanence, alors tout devient possible. Boire aux racines du temps écoulé pour le (re)-vivre autrement et dessiner un présent initiateur de nouvelles graines du futur. Elles germeront pour éclore en des instants créatifs et intuitifs. Ainsi fut construit ce premier numéro de l’année, dans l’urgence et la passion, autour de l’équipe naissante présentée dans l’édito.

Humaniser, Réhumaniser le soin. Christine Guilloux
Depuis l’aube de l’humanité, le soin nous accompagne. Sa perception par le patient, le ressenti, sont empreints de son rapport à la science, la technologie.Qu’en est-il de la relation?

Enfants hyperactifs et Hypnose Ericksonienne. Dr Jean-François Marquet
Dans ce remarquable article, Jean-François Marquet, pédopsychiatre et praticien en hypnose, nous démontre que les étiquettes liées à la nosographie et qui collent aux patients sont souvent délétères. Il vous révèle tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’hyperactivité de l’enfant et aussi quelques-uns de ses secrets thérapeutiques.
Un voyage mouvementé..

« Qui était mon père Milton Erickson ? ». Roxanna Erickson
Le Dr Erickson Klein, l’une des filles de Milton H. Erickson, lève ici le voile, en exclusivité pour notre revue et pour la première fois, sur son point de vue de l’essence de la contribution de Milton Erickson à la psychothérapie. Son opinion que l’« Espoir » représente mieux encore l’élément central du travail d’Erikson que l’« Utilisation » est présentée et renforcée par l’histoire personnelle de sa vie dans la maison familiale avec son père.

Tout cela n’a ni queue ni tête. Dr Stefano Colombo
Il pleut. Il devrait neiger. Il ne neige pas, il pleut. Donc, il ne fait pas beau vu qu’il pleut et il ne neige pas.
La météo est le contenu le plus rapidement disponible quand on ne sait pas quoi dire.

« Entre en gare… »... Sophie Cohen, Marseille… Comment une expérience lors de nos voyages en train peut-elle devenir un apprentissage ? Incongru, non ? Et pourtant si nous déployons nos antennes, il se passe quelque chose…
Avant de monter dans le train ; il y a l’expérience de la gare. Cet endroit souvent ouvert aux quatre vents. Toutes sortes de voyageurs s’y pressent. Il y a les hommes et les femmes d’affaires avec leurs ordinateurs qui ont l’air si sérieux.

Rédigé le 11/05/2016 modifié le 25/05/2016


Lu 1055 fois



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 13

Congrès | Formations Hypnose | Revue HYPNOSE & Thérapies Brèves | Revue Sexualités Humaines | Livres | Video - Films | A Vos Plumes | Formations Thérapies Brèves | Revue de Presse Hypnose | Region


Paris


Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille



Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy
Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Etienne, Toulon, Grenoble, Angers, Dijon, Brest, Nîmes, Le Mans, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Tours, Limoges, Villeurbanne, Amiens, Metz, Besançon, Perpignan, Orléans, Mulhouse, Caen, Boulogne-Billancourt, Rouen, Nancy, Avignon, Cannes

Rédacteur en Chef: Laurent Gross

Informations relatives au site hypnose-ericksonienne.org
Dernière Mise à Jour du site: 12 Septembre 2017