Hypnose Ericksonienne & Thérapies Brèves, EMDR, Instituts Milton Erickson, Formation en Hypnose à Paris, Marseille




Charte HONcode

Abonnez-Vous...

Abonnez-Vous...
A la revue HYPNOSE & Thérapies Brèves
Cliquez ici






Livres Hypnose Ericksonienne

Livres Hypnose Ericksonienne
Acheter en ligne des livres d' hypnose ericksonienne et thérapie brève


livres hypnose ericksonienne







par Laurence ADJADJ

Laurence ADJADJ, Hypnothérapeute, Psychologue à Marseille. Présidente de Hypnotim, Centre de Formation en Hypnose et Thérapies Brèves

- Hypnothérapeute - Psychologue - Présidente de HYPNOTIM, Institut de Formation en Hypnose et...

par Laurence ADJADJ

Interventions Chirurgicales et Anxiété. 2 interventions au Congrès Hypnose et Douleur 2016

De St Malo à Marseille... De l'utilisation de séances d'hypnoses collectives pour diminuer...

par Laurence ADJADJ

Prévention du burn-out chez les professionnels de santé. Drs Claude VIROT, Kenton KAISER

Formée en Hypnose Ericksonienne et Thérapeutique auprès du Dr Claude Virot à l'Institut Emergences...

par Laurence ADJADJ

Syndrome de l'Intestin Irritable. 2 interventions majeures au Congrès Hypnose et Douleur 2016

Le Syndrome de l'Intestin Irritable SII (anciennement appelé Syndrome du Colon Irritable), est une...

par Laurence ADJADJ

Un atelier avec le Dr Jean-Michel HERIN, anesthésiste, hypnothérapeute, acupuncteur au Congrès Hypnose et Douleur 2016

A l'occasion du dernier Congrès Hypnose et Douleur de St Malo, j'ai pu assister, bien qu'étant...



Contes et semaphores : Des balises hypnotiques. Marie-Claude MICHAS, Revue Hypnose & Thérapies Brèves 23

Les contes sont universels et les péripéties métaphoriques qui les jalonnent guident les auditeurs de préférence, les lecteurs dans leur vie. De nombreux exemples illustrent l'efficience du verbe et ses effets dans le quotidien des patients.



Contes et semaphores : Des balises hypnotiques. Marie-Claude MICHAS, Revue Hypnose & Thérapies Brèves 23
Dans toutes les cultures on aime entendre ou raconter des mythes, des légendes, des histoires. Nous savons depuis un certain nombre d’années, de manière plus contemporaine, que les contes aident à guérir. Le conte est un allié thérapeutique, une approche douce. « En thérapie, le conte peut représenter un allié, un passeur des traditions dans lequel le patient peut puiser une parole sage pour comprendre le monde et y trouver sa place » (Bénédicte Flieller).La flexibilité et la souplesse de l’allégorie se prête à des approches thérapeutiques qui s’appliquent à plusieurs situations de la vie courante.
Remis au goût du jour par certains thérapeutes comme Jacques Salomé et Michel Dufour, les contes offrent, quand ils sont utilisés par des hypnothérapeutes (comme Evelyne Josse, Jorge Bucay, Consuelo Casuela et bien d’autres), d’autres possibles aux soins ainsi que des perspectives nouvelles. Ces histoires, d’apparence si simples et ordinaires, qui peuvent pourtant être à l’origine de « transe-formations » chez les patients.


Les histoires métaphoriques


C’est une histoire racontée, contée lors d’une transe hypnotique ou dans un contexte de transe légère. C’est une histoire inventée, un récit créé à partir de
métaphores ou d’allégories.
Milton Erickson utilisait des « inductions conversationnelles » ; celles-ci permettent de modifier l’état de conscience du patient dans un but thérapeutique. C’est « l’hypnose sans transe ». Selon Thierry Melchior, il existe des suggestions à l’état de veille et des suggestions hypnotiques. Ces dernières sont adressées à une personne en état d’hypnose : « L’état hypnotique favorise donc une augmentation de la suggestibilité » (Créer le réel, p 68). « La métaphore telle que nous la concevons dans la nouvelle hypnose doit être comprise comme la plus indirecte des suggestions indirectes ». (Ibid.).


Métaphore et / ou allégorie


La première définition des métaphores provient d’Aristote : « Transport à une chose d’un nom qui en désigne une autre, transport de genre à l’espèce, ou de l’espèce au genre ou de l’espèce à l’espèce ou d’après le rapport d’analogie » (E. Josse : Le pouvoir des histoires thérapeutiques, p 26).
Construire une métaphore, c’est extraire un mot ou un groupe de mots de leur contexte, afin de les faire passer du sens propre au sens figuré. Autrement dit une comparaison dissimulée et exprimée sans le mot « comme ». Pour E. Josse, la métaphore est la matrice de ressemblances potentielles. Le sens propre s’adresse à la raison, et le sens figuré à l’imaginaire. Ainsi la métaphore s’établit comme une image, une histoire ou une anecdote, une citation, un conte.
Selon M. Dufour, la métaphore est un procédé par lequel l’attribution s’effectue surtout, par une comparaison sous-entendue, sur une personne ou une chose : une analogie. Les enseignants utilisent les métaphores pour faire comprendre les diverses notions aux élèves.
A l’ origine de l’allégorie nous trouvons deux mots grecs : allos qui signifie « autre », et agoreuin qui veut dire « parler ». User d’une allégorie c’est donc employer des termes autres que les termes propres en parlant d’une chose. L’allégorie exprime une autre chose !
M. Dufour se réfère au Petit Larousse : l’allégorie est « une représentation, l’expression d’une idée par une figure dotée d’attributs symboliques ou par une métaphore développée » (Allégories pour guérir et grandir, p 23).
L’allégorie est une variante de la métaphore filée. (E Josse). C’est un discours à double sens.


Construction d’une histoire métaphorique

E. Josse détaille l’histoire thérapeutique en différenciant des opérateurs. Les métonymies et les métaphores ne concernent pas que des styles linguistiques essentiellement. Elles sont aussi visuelles comme les images qui sont suggérées par les contes et les histoires faisant appel au pouvoir des représentations oniriques. La construction d’une histoire métaphorique s’effectue selon des procédés semblables aux processus primaires.
Consuelo Casula, psychologue, formatrice à la Scuola Italiana di Ipnosi e Psicoterapia Ericksoniana, s’attache, pour activer la résilience du patient, à intégrer dans les métaphores l’acceptation de la réalité, le contrôle de ses émotions, le sens de la responsabilité, l’autodétermination, la compassion, la tolérance.
Jean-Philippe Vidal préconise la qualité du scénario, colonne vertébrale du récit. Deux éléments majeurs fondent le scénario : les personnages ayant de la profondeur, et la structure scénarique cohérente. L’ennéagramme est pour lui un outil privilégié de cette écriture spécifique.

Un scénario est un processus incluant des repères techniques :

1- Donner un titre accrocheur, inspirant, et illustrant la situation de la personne.
2- Phase d’isomorphisme de la construction. Identifier quelques éléments déterminants de la situation, et faire le choix d’un champ analogique en référence au monde animal, à celui des plantes, à la nature, aux fées, à des personnages légendaires, etc. Un contexte habituel est donné, mais les personnages sont déroutés de leur vie quotidienne, ceci provoquant des tensions et des conflits sans lesquels l’histoire s’arrêterait là.
3- A l’intérieur du champ analogique choisi, pour chaque élément déterminant de l’histoire de référence est construite une structure d’arrière-plan.
4- Trouver un fil conducteur qui traverse les différentes parties de l’histoire métaphorique, c’est-à-dire les problèmes à régler, les conflits, les ressources du sujet, et la résolution (c'est-à-dire la solution trouvée !). Un cheminement s’avère nécessaire pour trouver une résolution, une sortie du conflit. Il conduit vers une nouvelle vérité insaisissable auparavant. Rien ne sera plus comme avant ; il faut renoncer à se raccrocher au passé et faire évoluer la situation. Par une compréhension d’ensemble, l’histoire prend valeur initiatique de solution, face au conflit interne, de la tension existant la vie quotidienne.
5- Devenir conteur ! Le thérapeute avec son observation, son intuition, le choix de ses mots, accompagne de sa voix le patient sur le chemin de sa reconstruction. Le récit doit commencer par quelques phrases types : « Il y a de cela bien longtemps… », « Quand j’étais tout petit…». Ces débuts induisent une désorientation dans le temps.
D’où viennent-elles de telles histoires métaphoriques ? Contes, fables ou récits de toutes cultures, parfois fort anciennes mais pouvant être plus récentes, sont le socle de telles narrations.



Rédigé le 29/02/2012 modifié le 29/02/2012


Lu 2548 fois



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 13

Congrès | Formations Hypnose | Revue HYPNOSE & Thérapies Brèves | Revue Sexualités Humaines | Livres | Video - Films | A Vos Plumes | Formations Thérapies Brèves | Revue de Presse Hypnose | Region


Paris


Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille



Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy
Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Etienne, Toulon, Grenoble, Angers, Dijon, Brest, Nîmes, Le Mans, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Tours, Limoges, Villeurbanne, Amiens, Metz, Besançon, Perpignan, Orléans, Mulhouse, Caen, Boulogne-Billancourt, Rouen, Nancy, Avignon, Cannes

Rédacteur en Chef: Laurent Gross

Informations relatives au site hypnose-ericksonienne.org
Dernière Mise à Jour du site: 12 Septembre 2017