Hypnose Ericksonienne & Thérapies Brèves, EMDR, Instituts Milton Erickson, Formation en Hypnose à Paris, Marseille
Hypnothérapeutes: Hypnose Ericksonienne et Thérapeutique. Formation en Hypnose Médicale à Paris, Marseille, Nancy, Nantes, Rennes





Paris







par Laurence ADJADJ

Laurence ADJADJ, Hypnothérapeute, Psychologue à Marseille. Présidente de Hypnotim, Centre de Formation en Hypnose, EMDR - IMO et Thérapies Brèves

- Hypnothérapeute - Psychologue - Présidente de HYPNOTIM, Institut de Formation en Hypnose et...

par Laurence ADJADJ

Interventions Chirurgicales et Anxiété. 2 interventions au Congrès Hypnose et Douleur 2016

De St Malo à Marseille... De l'utilisation de séances d'hypnoses collectives pour diminuer...

par Laurence ADJADJ

Prévention du burn-out chez les professionnels de santé. Drs Claude VIROT, Kenton KAISER

Formée en Hypnose Ericksonienne et Thérapeutique auprès du Dr Claude Virot à l'Institut Emergences...

par Laurence ADJADJ

Syndrome de l'Intestin Irritable. 2 interventions majeures au Congrès Hypnose et Douleur 2016

Le Syndrome de l'Intestin Irritable SII (anciennement appelé Syndrome du Colon Irritable), est une...

par Laurence ADJADJ

Un atelier avec le Dr Jean-Michel HERIN, anesthésiste, hypnothérapeute, acupuncteur au Congrès Hypnose et Douleur 2016

A l'occasion du dernier Congrès Hypnose et Douleur de St Malo, j'ai pu assister, bien qu'étant...


Apprendre à jouer avec ses douleurs. Formation Hypnose et Congrès 2007



Apprendre à jouer avec ses douleurs. Formation Hypnose et Congrès 2007
En effet, les efforts pour contrôler les pensées, émotions ou sensations physiques (a) ont un effet paradoxal (Janelle, 1999; Wegner, 1994) et (b) bloquent les processus automatiques (Beilock & Carr, 2001; Beilock, Carr, MacMahon, & Starkes, 2002). D’une certaine manière, l’attention que l’athlète porte à son expérience interne le détourne de la tâche à accomplir, ce qui pourrait en partie expliquer l’effet négatif de ces stratégies sur la performance. Ainsi, Murphy et Tammen (Murphy & Tammen, 1998) ont suggéré que les psychologues du sport devraient accorder une plus grande attention à la promotion de stratégies efficaces pour aider les athlètes à prendre de bonnes décisions et à résoudre les défis tactiques que pose leur sport.

Ces observations nous invitent à réenvisager les buts de la préparation psychologique à la performance et à nous poser, ainsi qu’aux athlètes la question suivante : « En quoi les expériences internes désagréables sont-elles un problème dans le contexte de la compétition ? » Cette question est une invitation à d’abord réfléchir sur la relation de l’athlète à son expérience et peut-être à ne plus envisager cette expérience comme un ennemi à combattre.

Or, cette façon différente d’être en relation avec une expérience désagréable n’est pas inconnue pour les sportifs de haut niveau, car ils ont tous (plus ou moins) appris à composer avec un autre « ennemi » : la douleur. Tout sportif de haut niveau fait ou a déjà fait l’expérience de la douleur physique qu’elle soit consécutive à une blessure ou à l’intensité de l’effort.

Nous utilisons la métaphore de la douleur pour inviter l’athlète à porter un regard différent sur l’expérience qu’il peut faire de la compétition.
Qu’est-ce que cela change d’envisager les pensées, émotions ou sensations physiques désagréables comme une douleur au même titre que les autres douleurs qui peuvent accompagner la performance sportive ?

Cette façon différente d’être en relation avec son expérience a été au cœur d’un travail réalisé avec 8 athlètes dans le cadre d’une intervention collective. Pour cette intervention, nous avons utilisé des concepts et outils issus de la thérapie brève orientée vers les solutions et de l’hypnose éricksonnienne. Nous nous sommes également inspiré du cadre théorique et pratique proposé par la thérapie d'ACceptation et d'engagemenT (ACT).

Selon Philippe Vuille , « L'ACT cherche à favoriser l'acceptation des événements privés (pensées, images, sensations) désagréables dans les situations où leur évitement conduit au renoncement à des actions correspondant aux valeurs choisies par le sujet ou à la persistance dans des actions contraires à ses valeurs. Le but poursuivi par l'ACT est donc une flexibilité comportementale accrue. »
Philippe Vuille décrit notamment le processus de « défusion » « qui consiste à détacher, à dénouer les mots et pensées des événements auxquels ils se réfèrent. L’objectif est d’aider le client à créer de la distance entre ce qui est et ce que l’esprit dit que c’est ».

Concrètement, un travail en 4 étapes a été proposé à chaque athlète.

Dans un premier temps, nous avons montré, à travers différents exemples pratiques ou en faisant appel à leur propre expérience, comment les stratégies de contrôle des pensées, émotions et sensations physiques peuvent produire l’effet opposé à l’effet recherché. Nous avons alors utilisé la métaphore de la douleur en demandant aux athlètes d’envisager les pensées, émotions et sensations physiques qu’ils peuvent vivre comme une forme particulière de douleur.

Dans un second temps, nous avons exploré quels enseignements ils pouvaient tirer de la comparaison des stratégies qu’ils utilisent pour gérer ces différentes formes de douleurs (physiques vs mentales). Plusieurs questions ont ainsi permis d’alimenter la réflexion.

Est-il possible d’avoir mal ET d’être performant ?
Est-il possible de jouer AVEC la douleur plutôt que CONTRE la douleur ?
Est-il possible de ne pas AJOUTER de la douleur à la douleur ?
Est-il possible de renoncer au combat CONTRE la douleur ?

Dans un troisième temps, les athlètes ont été invités à réfléchir à des manières différentes d’être en relation avec leurs expériences « désagréables » :
Reconnaître la douleur : admettre, l’existence ou la présence de la douleur
Autoriser la douleur : permettre à la douleur d’exister
Observer la douleur : décrire la douleur comme si l’on était un spectateur de soi-même
Accueillir la douleur : donner une place à la douleur, la recevoir, l’héberger
Inviter la douleur : demander à la douleur de se manifester
Profiter de la douleur : utiliser la douleur pour donner plus de sens à ses objectifs sportifs.

Dans un quatrième temps, les athlètes ont été invités à réfléchir à comment garder à l’esprit les objectifs qu’ils poursuivent « ici et maintenant » (à l’entraînement ou en compétition), et à adopter des comportements en cohérence avec ces objectifs indépendamment de leur expérience, positive ou négative.

Concrètement, les athlètes ont été invités (1) à identifier les situations qui représentent un challenge psychologique pour eux et (2) à y associer un comportement précis qu’ils veulent s’efforcer d’adopter. Le comportement que chaque athlète souhaiterait adopter est discuté collectivement en gardant à l’esprit les réussites antérieures de l’athlète. Des situations d’entraînement ont été construites avec l’entraîneur pour permettre aux athlètes de répéter les stratégies envisagées lors des sessions collectives.
Pour beaucoup d’athlètes, cette façon différente d’envisager l’expérience qu’ils peuvent faire de la compétition leur ouvre de nouvelles possibilités. Plutôt que de combattre leurs pensées, émotions et sensations physiques, ils sont en mesure de penser et de mettre en place d’autres comportements davantage en cohérence avec leurs objectifs sportifs.

Références
Beilock, S. L., & Carr, T. H. (2001). On the fragility of skilled performance: What governs choking under pressure? Journal of Experimental Psychology-General, 130(4), 701-725.
Beilock, S. L., Carr, T. H., MacMahon, C., & Starkes, J. L. (2002). When paying attention becomes counterproductive: Impact of divided versus skill-focused attention on novice and experienced performance of sensorimotor skills. Journal of Experimental Psychology-Applied, 8(1), 6-16.
Gardner, F. L., & Moore, Z. E. (2006). Clinical sport psychology. Champaign, IL: Human Kinetics.
Janelle, C. M. (1999). Ironic mental processes in sport: Implications for sport psychologists. Sport Psychologist, 13(2), 201-220.
Murphy, S. M., & Tammen, V. (1998). In search of psychological skills. In J. L. Duda (Ed.), Advances in sport and exercise psychology measurement (pp. 195-209). Morgantown: Fitness Information Technology.
Wegner, D. M. (1994). Ironic Processes of Mental Control. Psychological Review, 101(1), 34-52.

1 2


Rédigé le 02/12/2008 modifié le 04/12/2008
Lu 416 fois




Nouveau commentaire :

Forum 2019 Hypnose & Thérapies Brèves Montpellier | Journée Francophone de l'Hypnose Février 2019 Metz | Congrès Hypnose & Douleur St Malo 2018 | Forum 2017 Hypnose & Thérapies Brèves Clermont-Ferrand | Congrès Hypnose & Douleur 2016 St Malo | Congrès Mondial d'Hypnose Paris 2015 | Institut Milton H. Erickson Ile-de-France. | Forum 2013 Hypnose & Thérapies Brèves Strasbourg | Congrès Hypnose Douleur 2012 | Forum 2011 Hypnose & Thérapies Brèves Biarritz | Congrès Dépressions,Hypnose et Thérapies Alternatives | Forum 2009 Hypnose & Thérapies Brèves Nantes - France | Congrès de la Société Internationale d'Hypnose 2009 | Université d'Eté | Congrès 2007 Hypnose & Thérapies Brèves | AEPH- Assiociation Européenne des Praticiens en Hypnose | Congrès 2005 Hypnose & Thérapies Brèves


Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille



Dans le Forum






Hypnose Thérapeutique, Médicale, Ericksonienne, Thérapies Brèves Orientées Solution, EMDR, IMO sur Paris, Marseille. L'avis de professionnels de santé
Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy
Que dit-on à Marseille, Paris, Nantes, Nancy au sujet de l'hypnose, de l'EMDR et des thérapies brèves
Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Etienne, Toulon, Grenoble, Angers, Dijon, Brest, Nîmes, Le Mans, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Tours, Limoges, Villeurbanne, Amiens, Metz, Besançon, Perpignan, Orléans, Mulhouse, Caen, Boulogne-Billancourt, Rouen, Nancy, Avignon, Cannes

Rédacteur en Chef: Laurent Gross

Informations relatives au site hypnose-ericksonienne.org
Dernière Mise à Jour du site: 18 Juillet 2019

Termes les plus demandés