Hypnose Ericksonienne & Thérapies Brèves, EMDR, Instituts Milton Erickson, Formation en Hypnose à Paris, Marseille




Charte HONcode

Abonnez-Vous...

Abonnez-Vous...
A la revue HYPNOSE & Thérapies Brèves
Cliquez ici






Livres Hypnose Ericksonienne

Livres Hypnose Ericksonienne
Acheter en ligne des livres d' hypnose ericksonienne et thérapie brève


livres hypnose ericksonienne







par Laurence ADJADJ

Laurence ADJADJ, Hypnothérapeute, Psychologue à Marseille. Présidente de Hypnotim, Centre de Formation en Hypnose et Thérapies Brèves

- Hypnothérapeute - Psychologue - Présidente de HYPNOTIM, Institut de Formation en Hypnose et...

par Laurence ADJADJ

Interventions Chirurgicales et Anxiété. 2 interventions au Congrès Hypnose et Douleur 2016

De St Malo à Marseille... De l'utilisation de séances d'hypnoses collectives pour diminuer...

par Laurence ADJADJ

Prévention du burn-out chez les professionnels de santé. Drs Claude VIROT, Kenton KAISER

Formée en Hypnose Ericksonienne et Thérapeutique auprès du Dr Claude Virot à l'Institut Emergences...

par Laurence ADJADJ

Syndrome de l'Intestin Irritable. 2 interventions majeures au Congrès Hypnose et Douleur 2016

Le Syndrome de l'Intestin Irritable SII (anciennement appelé Syndrome du Colon Irritable), est une...

par Laurence ADJADJ

Un atelier avec le Dr Jean-Michel HERIN, anesthésiste, hypnothérapeute, acupuncteur au Congrès Hypnose et Douleur 2016

A l'occasion du dernier Congrès Hypnose et Douleur de St Malo, j'ai pu assister, bien qu'étant...



Contes à guérir : quand la mythologie basque sert l'hypnose. Le Journal du Pays Basque interview d'Antoine BIOY

Le Congrès d'Hypnose et Thérapies Brèves ouvre ses portes dans quelques heures, et notre confrère Antoine BIOY est interviewé par Cyrielle BALERDI
Antoine BIOY / Psychologue clinicien et hypnothérapeute
Originaire de Lahonce, Antoine Bioy est aujourd'hui enseignant chercheur en psychologie clinique à l'université de Bourgogne et psychologue clinicien et hypnothérapeute au sein de l'unité de prise en charge des douleurs et des soins palliatifs du CHU Bicêtre. Pour soigner ses patients, il n'hésite pas à mettre en scène des personnages de la mythologie basque dans ses récits. Décryptage de ces contes «anti-douleur»



Contes à guérir : quand la mythologie basque sert l'hypnose. Le Journal du Pays Basque interview d'Antoine BIOY
Qu'est ce que l'hypnose et comment ça marche ?

L'hypnose se base sur deux choses. Tout d'abord, on a créé un état modifié de conscience dans lequel on perçoit autrement la réalité. C'est un état naturel dit de dissociation : on est toujours présent mais notre esprit est ailleurs. Lorsque vous regardez un film ou si vous êtes absorbé à regarder des vagues, vous pouvez approcher cet état. Vous êtes ici et ailleurs à la fois, vous perdez la notion du temps. La deuxième chose, c'est l'accompagnement de la personne qui s'apprête à plonger dans cet état avec la forme de communication particulière que cela sous entend. On sait par exemple qu'un cerveau n'entend pas la négation. On ne dira donc pas «ne soyez pas stressé» et on ne prononcera pas le mot «douleur» pour ne pas provoquer de l'anxiété chez le patient.

Qu'est ce que l'état hypnotique ? A quoi peut-on le comparer ?


C'est une forme de rêve éveillé. L'état hypnotique provoque une sensation de détente mentale très importante. Le patient est conscient, mais développe une grande capacité d'absorption de l'attention sur une histoire. Les gens qui entrent dans cet état en ont conscience. Parfois, ils disent que c'était comme s'ils dormaient, car ils perdent toute notion du temps. Deux heures peuvent leur paraître 5 ou 10 minutes. Ils sont également soumis au principe dit involontariste. C'est-à-dire qu'ils ont l'impression que les choses arrivent naturellement sans qu'ils interviennent. Si je leur demande de lever la main, les personnes auront l'impression qu'elles ne sont pas intervenues dans le processus et que les choses se font malgré elles. Automatiquement. Mais tous les patients disent que c'est un état curieux, mais très confortable.

Que devient notre cerveau sous hypnose ?

C'est en 1999 que l'on a décrit pour la première fois ce qu'il se passait et qu'on attestait objectivement de la véracité de son existence. En fait, l'hypnose permet d'activer simultanément la zone de relaxation, et celle de l'attention.

Le thérapeute peut-il influencer inconsciemment son patient ? Peut-il y avoir manipulation ?

Oui il y a une influence. Mais ceci est vrai dans tout processus de prise de soin, toute relation entre un médecin et son patient puisque ce dernier consulte parce qu'il est fragilisé. Par contre on sait aujourd'hui que le patient n'est pas sous le joug de son praticien durant une hypnose. Il garde au contraire son libre arbitre. Si quelqu'un ne veut pas entrer sous hypnose, il n'y rentrera pas. Il garde le contrôle de la séance.

Se souvient-on de tout après une séance d'hypnose ? Peut-il se produire des accidents ?

Oui, il n'y a pas d'amnésie. Si on pose des questions au patient, il peut reconstruire entièrement la séance. Tous les patients reviennent d'eux-mêmes à un état ordinaire de conscience. Il n'y a que dans les films ou l'on peut dire un mot-clé par téléphone, et que cela déclenche une réaction donnée ! La seule chose qui puisse arriver, c'est de retrouver des souvenirs désagréables, des sensations fortes. C'est pour cela qu'il est très important d'être suivi par un spécialiste de la santé physique ou psychique, qui sera en mesure de gérer cette situation.

En dehors de la thérapie, quels sont les autres domaines d'applications de l'hypnose ?

Le domaine le plus développé actuellement est celui de la prise en charge de la douleur, qu'elle soit post-opératoire, classique, ou en fin de vie. Elle couvre aussi beaucoup le champ de l'anxiété et de la phobie, et peut servir dans le cas des addictions (alcool...).

Y a-t-il des personnes résistantes à l'hypnose ?


D'un point de vue théorique non. Tout le monde est accessible. C'est un état banal, dans lequel nous sommes tous capables d'être quand notre esprit vagabonde. Mais tout le monde ne rentre pas en hypnose de la même façon. Ce sera simple pour 80% des patients. Pour les 20% restants, ce sera plus compliqué s'ils ont peur de perdre le contrôle ou qu'on essaie de prendre le dessus. Dans ces cas-là, il faudra employer des techniques moins directes pour les mener à l'hypnose ou leur indiquer d'autres formes de thérapies.

Rédigé le 01/06/2011 modifié le 28/10/2011


Lu 3341 fois



Nouveau commentaire :

Congrès | Formations Hypnose | Revue HYPNOSE & Thérapies Brèves | Revue Sexualités Humaines | Livres | Video - Films | A Vos Plumes | Formations Thérapies Brèves | Revue de Presse Hypnose | Region


Paris


Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille



Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy
Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Etienne, Toulon, Grenoble, Angers, Dijon, Brest, Nîmes, Le Mans, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Tours, Limoges, Villeurbanne, Amiens, Metz, Besançon, Perpignan, Orléans, Mulhouse, Caen, Boulogne-Billancourt, Rouen, Nancy, Avignon, Cannes

Rédacteur en Chef: Laurent Gross

Informations relatives au site hypnose-ericksonienne.org
Dernière Mise à Jour du site: 12 Septembre 2017